Bygmalion, le procès de Nicolas Sarkozy s’ouvre ce jeudi

sarkozy

Initialement prévu le 17 mars, le procès de Nicolas Sarkozy a dû être reporté à cause de l’hospitalisation de l’un des personnages centraux de l’affaire Bygmalion, Jérôme Lavrilleux, et aura finalement lieu ce jeudi 20 mai à Paris. Rappelons que l’ancien président français est soupçonné de financement illégal de campagne électorale.

Qui sont les 13 personnes jugées dans l’affaire Bygmalion ?

Outre Nicolas Sarkozy, les personnes jugées dans le cadre de l’affaire Bygmalion sont au nombre de 13. Pêle-mêle, il s’agit des responsables de la campagne électorale de 2012 et des dirigeants de Bygmalion, d’anciens cadres de l’Union pour un Mouvement populaire, Event & Cie, la filiale de la société d’événementiel chargée d’organiser les meetings du candidat Sarkozy. Rappelons que les autres accusés de l’affaire Bygmalion comparaissent, entre autres, pour faux et usage de faux, abus de confiance, financement illégal de campagne électorale…

Par ailleurs, il faut savoir que l’ancien patron de l’UMP et actuel maire de Meaux, Jean-François Copé, a lui bénéficié d’un non-lieu. Par la voix de son avocat, celui qui sera entendu désormais comme témoin au procès a fait savoir qu’il répondra à toutes les questions qui lui seront posées.

Qui sont les 3 juges de l’affaire Bygmalion ?

En 2014, le parquet de Paris a chargé 3 juges d’instruction du pôle financier de s’emparer de l’affaire Bygmalion, après avoir requis l’ouverture d’une information judiciaire contre X pour faux et usage de faux, abus de confiance, tentative d’escroquerie et complicité et recel de ces délits. Mais qui sont donc ces juges ? Parmi eux, figurent Serge Tournaire et Renaud Van Ruymbeke. Ce dernier est un juge spécialisé dans les affaires financières, bien connu du parquet de Paris. Il a notamment instruit l’affaire des frégates de Taïwan, l’affaire Kerviel et Clearstream.

Articles en relation